Deadstock : (ded·staak)

laissez un commentaire

Également appelé « surstock », « excédent de tissu/inventaire ».

Tout matériel excédentaire ou restant qui ne peut pas être utilisé pour son objectif initial ou pour l'exécution de la commande.

La semaine dernière, nous avons sorti notre nouvelle pièce de la collection BEDI : le sac fourre-tout MILE-END, qui sera disponible à la fin du mois. Comme vous pouvez le voir sur l'image, ces sacs sont fabriqués à partir de nos propres matériaux d'invendus et de nos ceintures de sécurité recyclées. Aujourd'hui, nous allons décomposer ce que signifie réellement le terme "stock mort", son histoire et comment il change le paysage de l'industrie de la mode de l'intérieur.

Comment les cadavres d'animaux ont-ils un impact sur notre environnement ?

120 milliards de dollars.

C'est la valeur du tissu de cadavres d'animaux qui encombre les entrepôts du monde. On pense que cet excès de tissu coûte encore plus cher à l'industrie de la mode : jusqu'à 152 milliards de dollars par an.

Historiquement, les matériaux inutilisés du secteur de la mode ont généralement été simplement jetés dans des décharges. En 2017, la quantité annuelle de déchets textiles solides était estimée à environ 92 millions de tonnes (bien que les matériaux morts ne constituaient pas l'intégralité de ces déchets, ils étaient un acteur clé dans cette statistique).

La même année, Burberry a fait la une des journaux pour avoir brûlé pour 37 millions de dollars de stocks qui ne pouvaient pas se vendre (au Royaume-Uni). Le scandale a été justifié par la défense de "récupérer de l'énergie", mais beaucoup pensent que c'était pour maintenir l'image de prestige de la marque. Il y a beaucoup de détaillants et de marques qui incinèrent ou brûlent leurs stocks invendus et leurs produits retournés en utilisant la même défense, car il peut y avoir un avantage fiscal dans de nombreux pays pour la destruction de ces biens tant que c'est au nom de "la récupération d'énergie". Pour un œil non averti, cela se traduit par "un autre cran dans la ceinture des efforts en matière de responsabilité environnementale" alors qu'il s'agit en réalité d'une faille très sournoise dans le système que les entreprises ont pu utiliser pour économiser de l'argent tout en étant extrêmement gaspilleuse.

Il y a des entrepôts dans le monde entier remplis à ras bord de tissus qui finissent inutilisés et prennent de la place pendant des années pour de nombreuses raisons - parce qu'ils ne correspondent pas tout à fait à la vision du propriétaire, ils sont de la mauvaise couleur ou la taille du projet, ou simplement parce qu'il ne reste plus assez de tissu sur le rouleau. Plutôt que de se retrouver dans une décharge, ces rouleaux de tissu peuvent être réutilisés comme tissu Deadstock.

Problèmes de chaîne d'approvisionnement et pertinence canadienne

À la suite du tumulte du scandale Burberry de 2017, la commission d'audit environnemental du Parlement britannique a rédigé un rapport contenant des recommandations pour faire face à l'impact environnemental massif de l'industrie de la mode. Ce rapport a trouvé un écho dans le monde entier et était extrêmement pertinent dans le contexte canadien, car notre consommation de mode ressemble beaucoup à celle du Royaume-Uni en matière de mode rapide et d'importations.

Au Canada, le problème du gaspillage dû à la surconsommation avait alors été remarqué et pris en compte. En 2009, le Plan d'action pancanadien pour la responsabilité élargie des producteurs (aussi appelé REP) a été produit. L'objectif était de conseiller les provinces sur les politiques à mettre en œuvre sur les produits importés. Le plan était composé de deux phases. Aujourd'hui, 12 ans plus tard, seuls les « produits de la première phase » bénéficient de programmes de recyclage provinciaux : emballages, appareils électroniques et pièces automobiles. Les textiles ont été conservés pour la phase deux car à l'époque il y avait un manque massif de données et de technologie pour mettre en place une infrastructure d'« élimination responsable ». Le délai recommandé par le gouvernement était de 8 ans pour combler les lacunes afin que d'ici 2017, des programmes de recyclage efficaces soient mis en place dans tout le pays.

Évidemment, nous avons raté cette échéance.Aujourd'hui, la Colombie-Britannique inclut les textiles dans un futur plan de REP et l'Ontario a le « Textile Diversion Collaborative », qui est un organisme sans but lucratif qui fait la promotion des initiatives municipales (notamment : le programme de recyclage des textiles de la ville de Markham). les détaillants se font principalement par le biais d'entreprises et d'organisations à but non lucratif qui réutilisent ou revendent. Bien que cela puisse sembler être une bonne stratégie, 75 à 80 % des dons ne répondent pas aux exigences de réutilisation par le marché de l'occasion. Et - vous l'avez deviné - tous ces vêtements finissent dans des décharges. Même s'ils sont exportés, ces vêtements peuvent rester impropres à la réutilisation et se retrouver dans des décharges à travers le monde.

Le Chili est actuellement confronté à une crise avec plus de 60 000 tonnes de vêtements abandonnés de l'ouest qui sont déversés dans le désert d'Atacama, une zone s'étendant sur 41 000 miles carrés. Ce site de décharge est qualifié de "cimetière de la mode rapide" et a des conséquences désastreuses pour l'environnement et la communauté locale.

De toute évidence, il existe un besoin massif au niveau national et mondial d'options de recyclage à grande échelle pour traiter les textiles et les stocks de mode inutilisés, et pour empêcher les détaillants de détruire leurs stocks excédentaires. La mode passe à l'action a récemment publié « Une étude de faisabilité du recyclage des textiles au Canada » qui arrive à une conclusion similaire (lire ici).

Dans un monde parfait, les matériaux inutilisés de l'industrie de la mode (ou même de l'extérieur de l'industrie de la mode) qui ne peuvent être réutilisés ou revendus pourraient être utilisés ou recyclés par d'autres marques pour créer de nouvelles pièces. Aujourd'hui, on pourrait soutenir que la seule ressource renouvelable dont nous disposons actuellement en tant qu'espèce est nos propres déchets. Il est si important non seulement de trouver des moyens de le minimiser, mais d'arrêter complètement de le créer.

Réalité : le "blanchiment vert" des cadavres d'animaux

Bien que la plupart des cadavres d'animaux soient authentiques, de nombreuses entreprises ont trouvé des moyens de créer un profit grâce à une surproduction délibérée afin de pouvoir commercialiser des pièces et des rouleaux de textile sous le nom de "Deadstock". Mais « Deadstock » est-il vraiment « mort » s'il a été créé intentionnellement ? La surproduction de matériaux pour créer un excédent afin de vendre sur le "marché durable" est devenue une nouvelle forme de greenwashing dans l'industrie textile.

Encore plus sournois, les « revendeurs d'invendus », qui achètent de véritables invendus d'usines de tissus et les revendent à un prix beaucoup plus élevé, obligeant les producteurs à payer une prime pour faire ce qui semble être un choix plus responsable, ce qui crée un réel problème au sein de l'industrie. La surproduction délibérée et la revente de tissus d'invendus à des prix exorbitants sont des formes d'écoblanchiment qui font reculer l'ensemble de notre marché.

Comment aider les marques à faire ce qu'il faut ?

L'utilisation réelle des matériaux restants s'additionne vraiment, étant donné que 15 % du tissu en moyenne est gaspillé dans le seul processus de coupe. Mais avec tant de marketing sournois qui existe aujourd'hui, comment peut-on voir à travers le paysage écologique du commerce de détail et prendre des décisions d'achat vraiment responsables ? La réponse est en posant des questions. Et nous ne parlons pas de gratter la surface, nous voulons dire essayer de savoir qui, quoi, quand et où de chaque produit que vous achetez. De quoi est fait vraiment votre manteau d'hiver (ou, comme nous aimons le dire, quels sont les ingrédients) ? Qui réellement a fabriqué les bijoux que vous portez, et a-t-il bénéficié de conditions de travail sûres ? Qui a sélectionné et traité le coton du t-shirt que vous portez, et ce processus a-t-il pollué l'environnement ou exploité ce travailleur ? Et dans le contexte des cadavres d'animaux, d'où vient-il vraiment ? Plus il est facile de trouver ces réponses, plus la marque est transparente. La transparence des marques est la clé d'une industrie de la mode véritablement durable et d'une économie circulaire.

 Pour nos nouveaux sacs fourre-tout, nous utilisons nos propres matériaux inutilisés. Nous entendons par là les pièces et rouleaux de matériaux excédentaires issus de la production de nos propres sacs et manteaux ici à Montréal qui ne peuvent pas être utilisés pour créer de nouveaux produits autrement. Ces matériaux, tels qu'Econyl (en savoir plus ici)  sont tous produits dans des pays dotés d'une législation du travail éthique protégeant les droits des travailleurs en offrant des environnements de travail sûrs et des salaires équitables. Comme toujours, une fois que nous recevons les matériaux, tout ce que nous produisons est fabriqué ici même à Montréal, Canada. Et enfin, tout ce qui n'est pas assez parfait pour être vendu ou qui nous est retourné est remis à neuf et mis sur notre page Second Life. Chaque étape du processus de production de tous nos produits, du concept à l'exécution, place le bien-être de notre environnement et de notre communauté mondiale au premier plan. Toujours.

 

UN JOUR,

CE QUI ÉTAIT,

SERA

DE NOUVEAU.

read more

  1. Les Déchets d'un Homme sont les Matières Premières d'un Autre Homme

    <tc>Les Déchets d'un Homme sont les Matières Premières d'un Autre Homme</tc>
    En tant qu'êtres humains, nous sommes la seule espèce à avoir soif de nouveauté et d'innovation. Malheureusement, alors que ce trait nous a conduit...
  2. Juillet Sans Plastique

    <tc>Juillet Sans Plastique</tc>
    "Ce n'est pas un monde sans plastique, c'est un monde sans déchets plastiques" -Rebecca Prince-Ruiz, fondatrice de Plastic Free July Vous avez peu...
  3. Fermetures éclair : l'invention artificielle la plus sous-estimée de tous les temps

    Fermetures éclair : l'invention artificielle la plus sous-estimée de tous les temps
    Les fermetures éclair sont probablement l'une des inventions les plus utilisées de tous les temps. Quand vous y pensez, vous en avez probablement t...
  4. Inspiration: Trailblazer Jane Goodall

    Inspiration: Trailblazer Jane Goodall
    Jane Goodall is one of the world's most celebrated primatologists, conservationists, and advocates for animal rights. Born in London, England in 19...
  5. Ceintures de sécurité : la sauce secrète de BEDI

    Ceintures de sécurité : la sauce secrète de BEDI
    Ce n'est un secret pour personne que l'industrie automobile crée beaucoup de déchets. On associe souvent ces déchets à la pollution causée par la c...
  6. Le Coton dans l'Économie Circulaire : des vêtements fabriqués au Canada

    <tc>Le Coton dans l'Économie Circulaire : des vêtements fabriqués au Canada</tc>
    Le Coton dans l'Économie Circulaire : des vêtements fabriqués au Canada Le coton est l'un des tissus les plus importants utilisés par l'humani...
  7. Ce qui monte ne descend pas toujours

    Ce qui monte ne descend pas toujours
    En ce qui concerne notre préoccupation pour l'action climatique et la promotion du zéro déchet, le ciel n'est pas la limite. Nos deux derniers arti...
  8. Le Coeur de notre Planète

    <transcy>Le Coeur de notre Planète</transcy>
    L'océan est le cœur de la planète. L'eau recouvre plus des deux tiers de la surface de la Terre. Les plantes marines, comme la posidonie, produisen...
  9. World Environment Day: Only one Earth

    World Environment Day: Only one Earth
    World Environment Day is the biggest international day to celebrate and inspire positive change for the environment. It takes place on the 5th of J...
  10. L'Alchimie d'Econyl

    <transcy>L'Alchimie d'Econyl</transcy>
    La technologie d'aujourd'hui a permis l'innovation d'avancées époustouflantes dans le monde de la fabrication de textiles, en particulier du point ...
  11. Réparation et Réhabillage : l'Essor de la Culture du Bricolage dans la Mode

    <transcy>Réparation et Réhabillage : l'Essor de la Culture du Bricolage dans la Mode</transcy>
    Un changement fascinant s'est produit ces dernières années dans la façon dont le monde considère la consommation. Avec une inflation sans précédent...
  12. Équilibre entre le Travail et la Vie Personnelle et Zooms en pyjama

    <transcy>Équilibre entre le Travail et la Vie Personnelle et Zooms en pyjama</transcy>
    Nous pouvons tous convenir que, pour le meilleur ou pour le pire, les deux dernières années ont changé la façon dont beaucoup d'entre nous travaill...
  13. Les 5 villes les plus durables et l'eau du robinet la plus savoureuse au monde

    <transcy>Les 5 villes les plus durables et l'eau du robinet la plus savoureuse au monde</transcy>
    Alors que les frontières s’ouvrent aux touristes du monde entier et que nous commencions à explorer la possibilité de voyager, nous avons enquêté s...
  14. La production locale : Aujourd'hui plus que jamais

    <transcy>La production locale : Aujourd'hui plus que jamais</transcy>
      Acheter localement, qu'il s'agisse pour de la nourriture, des vêtements ou de la décoration intérieure, est devenu une tendance à part entiè...
  15. Minimalisme : du design et de la durabilité au style de vie.

    <transcy>Minimalisme : du design et de la durabilité au style de vie.</transcy>
     "Moins, c'est plus" Le minimalisme décrit un mode de vie dans lequel les individus s'efforcent de n'acheter que des objets ayant une utilité ...
  16. Second Life : L'explosion du marché de la revente et pourquoi c'est si crucial

    Second Life : L'explosion du marché de la revente et pourquoi c'est si crucial
    À quelle fréquence nettoyez-vous votre placard ? Abandonner un sac rempli de vêtements à chaque saison peut sembler peu important, mais gardez à l'...
  17. Top 5 des éléments météorologiques de transition dans lesquels investir

    Top 5 des éléments météorologiques de transition dans lesquels investir
    Inaugurer de nouvelles saisons ne devrait pas automatiquement signifier acheter les dernières pièces de mode rapide, bien que les stratégies de pub...
  18. 5 implications néfastes de la mode rapide

    5 implications néfastes de la mode rapide
    Hip, tendance et bon marché. Certains diront que l'industrie de la mode rapide a démocratisé les marques de vêtements populaires grâce à l'innovati...
  19. Comment construire une garde-robe capsule écologique

    Comment construire une garde-robe capsule écologique
    Avez-vous l'impression de posséder un millier de tenues mais de toujours vous retrouver sans rien à porter ? Alors vous finissez par en acheter de ...